( 17 décembre, 2008 )

Les tragédies classiques

1. La situation tragique

  • Situation sans issue.
  • Les personnages se comportent avec héroïsme en acceptant un destin fatal.
  • Plusieurs entités sont derrière la fatalité :
    • Intervention d’une divinité ou d’une puissance.
    • Emprise d’une passion.
    • Conscience, obligation morale.

2. Le héros tragique

  • Grandeur d’âme, sens des valeurs (vertu, honneur, devoir, respect, etc.).
  • Courage et témérité (ne craint pas d’affronter les dieux ou une hiérarchie quelle qu’elle soit).
  • Lucidité, devoir moral (mène un combat sans issue en toute conscience).

3. L’expression de la douleur

  • Registre tragique : angoisse, incompréhension, fatalité.
  • Registre pathétique : proximité avec le lecteur, suscite la compassion, l’attendrissement, la pitié.
  • Procédés divers :
    • Supplication (prière insistante à un être ou à une divinité).
    • Lamentation (tristesse, regrets, culpabilité).
    • Imprécation (appel à la colère divine contre quelqu’un ou quelque chose).

4. Les caractéristiques du tragique et du pathétique

  • Ponctuation expressive : série d’exclamations et d’interrogations exprimant le désarroi pour le tragique, le bouleversement et recherchant la pitié pour le pathétique.
  • Apostrophe : invocation, sollicitation.
  • Images et champ lexical : la mort, la fatalité, la douleur, le devoir, etc.

Pas de commentaires à “ Les tragédies classiques ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|